Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Eric W. Thrift FICU (1912-1995)

 
Eric
Eric W. Thrift, FIRAC, FICU, architecte urbaniste, a joué un rôle clé dans le développement de la planification communautaire au Manitoba et dans l'ensemble du Canada durant la période de l'après-guerre. En 1953, il est devenu le premier Fellow de l'Institut d'urbanisme du Canada (IUC, aujourd'hui l'Institut canadien des Urbanistes), pour son rôle dans la réouverture de l'Institut après sa suspension de 1931 à 1952 en raison de la Dépression puis de la Seconde Guerre mondiale. Intronisé Fellow à l'âge de 40 ans, Thrift a poursuivi sa carrière, se distinguant à de nombreuses reprises tant à l'échelle nationale qu'internationale.

Né à Winnipeg en 1912, Eric a étudié l'architecture à l'université du Manitoba, dont il est ressorti titulaire d'un baccalauréat en architecture et détenteur d'une médaille d'or en 1935. En 1936 et 1937, il a approfondi son étude de l'architecture et de l'urbanisme au Massachusetts Institute of Technology, où il a obtenu sa maîtrise en architecture en 1938.

À son retour de Winnipeg, Eric a pris un poste d'enseignant à l'université du Manitoba et a agi en tant que conseiller en urbanisme auprès du gouvernement provincial, poste dans le cadre duquel il a préparé le rapport de 1944 sur la planification communautaire pour le comité sur la reconstruction d'après-guerre du Manitoba. Il a également travaillé en tant que consultant en urbanisme pour Yorkton SK ainsi que pour plusieurs municipalités du Manitoba, dirigeant à ce titre l'équipe qui, en 1958, a tracé les plans de la nouvelle ville industrielle, Thompson, Manitoba. La même année, il a préparé le plan directeur d'urbanisme du campus de l'université du Manitoba.

Entre 1945 et 1960, Thrift a occupé le poste de directeur de la Commission de planification urbaine métropolitaine de la région de Winnipeg. La Commission n'avait aucun pouvoir de réglementation et comptait sur le pouvoir de persuasion et l'expertise de son personnel pour encourager les municipalités urbaines, de banlieue et rurales à adopter, à coordonner et à mettre en œuvre des plans d'urbanisme. Ardent défenseur des avantages de la planification urbaine, Eric a rédigé de nombreux articles et donné des centaines de présentations devant les acteurs de la scène communautaire afin de générer le consensus requis pour encourager la planification métropolitaine. Un article de journal le décrivait en ces termes : …un artiste à la persuasion discrète, un homme qui monte son dossier avec soin et méthode avant de recommander des mesures d'urbanisme importantes aux conseils municipaux. Cette méthode discrète de persuasion s'est avérée suffisamment efficace pour qu'en 1960, le Manitoba établisse un gouvernement métropolitain pour Winnipeg, doté de sa propre administration de planification urbaine.
Eric a quitté son Manitoba natal pour relever des défis en 1960, lorsque le premier ministre nouvellement élu John Diefenbaker l'a nommé au poste de directeur général de la Commission de la capitale nationale. Il a contribué à la mise en œuvre de plusieurs composantes du Projet d'aménagement de la capitale nationale phare de Jacques Gréber, déposé en 1950, et notamment plusieurs parcs et promenades ainsi que la ceinture de verdure qui continue encore aujourd'hui d'embellir la région. Son succès a été moins grand dans le centre d'Ottawa, où des promoteurs immobiliers proches d'hommes politiques ont réduit à néant les efforts des urbanistes de la ville et ceux de la CNN en vue de préserver la vue de la Colline du Parlement depuis le sud. 

En 1970, Thrift fut nommé urbaniste du campus de l'Université Queen’s, et devint l'un des professeurs fondateurs de sa toute nouvelle école d'urbanisme, la School of Urban and Regional Planning. Au cours de la décennie qui a suivi, il a supervisé un important projet d'agrandissement de l'université, projet qui a vu l'ajout d'un campus ouest, le réaménagement du campus principal et la création d'un parc particulièrement apprécié sur le front de mer. Il a enseigné la planification métropolitaine et l'aménagement des collectivités à la première génération d'urbanistes de Queen’s et a assuré le rôle de directeur intérimaire de la SURP en 1971 et en 1972. Nommé professeur émérite en 1981, il a continué d'enseigner au cours des années qui ont suivi.

Tout au long de sa carrière, Eric Thrift a mis sont énergie au service des organismes de défense de la planification urbaine provinciale et nationale, et est souvent intervenu dans les conférences canadiennes et internationales. Il a contribué à fonder l'Association canadienne d'urbanisme (ACU) en 1946 et sa branche manitobaine en 1947. Eric fut élu président de l'Institut pour les périodes 1953-54 et 1961-62, ce qui a fait de lui la seule personne à avoir dirigé l'Institut à deux reprises. Membre actif de l'American Society of Planning Officials (ASPO, aujourd'hui appelée American Planning Association), il fut élu président de l'ASPO pour l'année 1964-65, devenant ainsi le seul Canadien à avoir occupé ce poste. Il a organisé la conférence conjointe de l'ASPO et de l'ACU de Toronto en 1965, qui constituait le plus grand rassemblement d'urbanistes à ce jour.

Ses contributions à l'urbanisme et aux professions connexes ont également valu à Eric Thrift d'être nommé membre à vie de l'ASPO et Fellow de l'Institut royal d'architecture du Canada (1961). Eric est décédé à Kingston en 1995 et reste encore aujourd'hui dans les mémoires de ses collègues et anciens étudiants de Queen’s.