Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Karen Russell FICU, UPC

 
KarenRussell
L’engagement de Karen Russell à l’avancement de la profession d’urbaniste remonte au milieu des années 1980. Elle est alors représentante des étudiants à l’AACIP (devenue l’APPI) et inscrite au programme d’aménagement urbain et régional de l’Université de Calgary, et est invitée à livrer une présentation lors d’une conférence de l’Association canadienne des étudiants en urbanisme (ACEU). Après avoir obtenu son diplôme,  elle travaille d’abord pour Alberta Culture comme stagiaire au programme de conservation du patrimoine avant de passer au secteur privé en qualité de planificatrice de l’utilisation du sol. En 1990, elle est embauchée par la Ville d’Edmonton au poste de planificatrice de la conservation du patrimoine où elle travaille avec une équipe spécialisée au premier plan d’Inventaire et de gestion du patrimoine de la ville. Elle déménage en Colombie‑Britannique en 1996 où elle travaille au service du développement communautaire et au service de génie de la Ville de Vancouver‑Nord pendant treize ans avant d’accepter un poste à l’UBC au service d’aménagement communautaire et du campus.            

Karen Russell a été, tout au long de sa carrière, activement engagée dans des activités de mentorat et de rencontre avec des étudiants et étudiantes en urbanisme, et ceux et celles un peu partout au pays qui aspirent à le devenir. Elle a exercé plusieurs mandats à titre de conseillère du PIBC et a aussi été présidente de ses comités des membres et de l’éducation. Au fil des ans elle a mené des examens, s’est occupée de mentorat et a aidé au cheminement professionnel de bon nombre de jeunes urbanistes en Colombie‑Britannique, dont plusieurs exercent maintenant leur profession ailleurs au pays.

Ses réalisations dans le domaine de la conservation du patrimoine revêtent une importance particulière. Elle est une chef de file reconnue, notamment en raison de ses travaux sur les lignes directrices en matière de patrimoine du gouvernement de l’Alberta. Elle a été planificatrice de la conservation du patrimoine à la Ville d’Edmonton de 1990 à 1996, puis est déménagée à Vancouver. Elle y est rapidement devenue une membre appréciée des groupes de groupes de protection du patrimoine et une militante en ce domaine au sein d’organismes locaux et provinciaux. Elle a été membre du conseil de Heritage BC et a su faire preuve de leadership lorsque l’organisme a connu des difficultés financières et organisationnelles. Elle est actuellement membre du conseil d’administration de la Vancouver Heritage Foundation.  À ce titre, elle dispense des conseils pratiques et éclairés sur un vaste éventail de questions et a continué son rôle de leadership comme bénévole.

Karen a joué un rôle de premier plan au Comité sur les normes d’adhésion nationales et dans ses travaux sur l’initiative Le futur de l‘urbanisme et sur la transition vers une accréditation des membres par le Comité des normes professionnelles. Les normes professionnelles d’adhésion connaissent de profonds changements tant au sein de l’ICU que chez les sociétés affiliées. La refonte des normes d’accréditation des membres et des programmes universitaires est au centre des préoccupations depuis une dizaine d’années, et Madame Russell a contribué à la réflexion à titre de représentante de la Colombie‑Britannique et, plus récemment, de l’Institut national, à divers comités, y compris celui des normes professionnelles. Peu de membres ont consacré autant d’efforts et de temps à ce processus dont les résultats sont maintenant mis en œuvre à l’échelle nationale.

Le fait qu’elle continue d’être engagée et de donner de son temps à ces tâches difficiles et parfois controversées témoigne bien de son leadership et de son dévouement envers la profession au Canada.