Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Jeanne Mary Wolfe CM, FCIP, OUQ membre émerite (1934–2009)

 
Jeanne WolfeJeanne Mary Wolfe est professeure émérite de l'École d'urbanisme de l'Université McGill, à Montréal. Ayant reçu sa formation à l'Université de Londres, à l'Université de Western Ontario et à l'Université McGill, elle a oeuvré au sein de la Ville de Montréal, du gouvernement de la province de Québec et du secteur privé à titre d'urbaniste avant d'entreprendre sa carrière professorale. Elle a été directrice de l'École d'urbanisme de 1988 à 1999. Son enseignement s'est centré sur l'histoire et la théorie, l'enseignement en atelier basé sur des problèmes réels, et l'initiation à l'urbanisme. Aujourd'hui, son enseignement porte sur la planification et l'infrastructure urbaines dans le cadre d'un mandat de McGill à l'étranger, à la Barbade, un emploi qu'elle considère comme une « mission difficile »!
 
Ses champs d'intérêt de recherche comprennent le logement, la gouvernance et le changement institutionnel, les politiques d'urbanisme et le développement international. Universitaire de premier rang en histoire et théorie de l'urbanisme, et en développement communautaire, en logement collectif et en pratique de l'urbanisme au Canada, elle a collaboré à l'édition de quatre livres, elle est l'auteure et la coauteure de plusieurs collaborations à des livres, de rapports techniques, d'articles de journaux et de critiques de livres. Elle a supervisé la recherche pour plus de cent thèses de maitrise et deux mémoires de doctorat à McGill.
 
En même temps, Madame Wolfe a été très active dans les affaires municipales de Montréal, à titre d'intervenante en matière de logement et de préservation, et elle est une ardente publiciste des questions d'urbanisme locales et canadiennes. Fervente partisane de l'engagement communautaire, et collaboratrice de plusieurs initiatives qui se sont soldées par la revitalisation de quartiers, des améliorations sociales et économiques durables pour les résidents et un meilleur design urbain, elle est une meneuse qui encourage le rayonnement universitaire. De plus, on a souvent fait appel à ses services pour agir à titre de commissaire lors d'audiences publiques sur des questions d'urbanisme et pour faire partie de comités et de conseils d'administration.
 
Depuis 1985, Madame Wolfe a beaucoup travaillé outre-mer, généralement auprès d'étudiants en voyages de recherche. Les projets comprennent : les travaux préalables à la préparation d'un plan pour Belize City (1985-1990), l'établissement d'un programme d'études d'urbanisme de deuxième cycle à l'Université des Indes occidentales, à Trinidad (1990-1995), le renforcement des institutions par le biais de partenariats en développement urbain, mené par le Groupe interuniversitaire de Montréal, Urbanisation et développement, qui comprend des travaux à Trinidad, Puebla, San José et Haïti (1990-2003), une étude d'infrastructure à la grandeur des Caraïbes pour la Banque interaméricaine de développement (BID) (1996), un examen comparatif continu du régime foncier et de l'accès à l'habitation à Trinidad, Sainte-Lucie et Costa Rica (2003-2007) et de la recherche en gouvernance avec la Banque mondiale (2002). Depuis sa retraite, elle s'est engagée dans un projet de recherche active financé par l'Institut Shastri sur la gestion des déchets solides dans deux villes de l'Inde (2004-2007), et elle participe aux travaux de l'Institut canadien des urbanistes en Chine (2003-2004, et cette année).
 
Le dévouement inlassable que porte Madame Wolfe au perfectionnement de la profession de l'urbanisme lui a valu le respect et l'admiration de ses étudiants, de ses pairs et de tous ceux qui la connaissent. L'Institut canadien des urbanistes a l'honneur de présenter à Madame Jeanne Mary Wolfe le Prix du président de cette année, et de la remercier de l'engagement exceptionnel de toute sa vie à la profession de l'urbanisme au Canada et dans le monde.