Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Muskoday First Nation

 
Muskoday First NationLe territoire de la Première nation de Muskoday est situé dans le centre de la Saskatchewan le long des berges de la rivière Saskatchewan Sud. Il s’étend sur plus de 25 000 acres et comprend trois réserves dans la région de Prince Albert. Depuis les 15 dernières années, la Nation Muskoday a géré son territoire indépendamment de la Loi sur les Indiens parce qu’elle est une des premières signataires de l’Accord-cadre relatif à la gestion des terres des premières nations.

Cet accord de gouvernement à gouvernement permet à la Première Nation de se soustraire à l’application des articles de la Loi relatifs à l’aménagement du territoire et d’assumer le contrôle de son territoire et de ses ressources. Une des dispositions de l’accord‑cadre prévoit l’adoption d’un code foncier, une loi fondamentale de l’aménagement du territoire et un plan d’aménagement qui fixe les exigences de zonage tout comme les règlements de zonage adoptés par les villes et municipalités.
 
En 2002, la Nation Muskoday a adopté un Plan d’aménagement du territoire qui a été en vigueur depuis plus de dix ans, jusqu’à l’acquisition de nouvelles parcelles de terre dans le cadre du processus de l’entente sur les droits fonciers issus de traités. En raison de la croissance de la collectivité, des modifications au plan initial s’imposaient. Les dirigeants Muskoday ont alors cherché des façons d’inviter la collectivité à se doter d’un document qui leur serait utile dans un horizon de 5, de 10 ou de 20 ans. Mais l’aménagement exige d’avoir une vision de l’avenir, c’est pourquoi les dirigeants se sont tournés vers les membres de la collectivité en organisant des réunions avec les aînés, ceux et celles qui vivent sur la réserve et à l’extérieur, et aussi avec les enfants de l’école communautaire. Cette démarche a permis à tous et toutes d’avoir leur mot à dire sur leur vision d’avenir pour la collectivité. 
youth engagementL’énoncé de vision de la Première Nation Muskoday se lit ainsi : « Nous croyons que la santé et la force de notre collectivité dépendent de la santé et la force spirituelle, physique, sociale, économique et culturelle de chacun de nos membres, et de la collectivité dans son ensemble. »

 
Cet esprit se reflétait tout au long du processus de planification et l’engagement de la collectivité était palpable lors des rencontres communautaires et dans les sondages auprès des membres, en ligne et au porte‑à‑porte.
 
Le plan d’aménagement du territoire de la Nation Muskoday compte 15 catégories d’utilisation du territoire, des résidences rurales aux utilisations commerciales générales, en passant par les infrastructures communautaires et les utilisations industrielles générales. Il convient de souligner que les utilisations actuelles du territoire pourront être différentes des catégories proposées.

PlanningOn prévoit qu’avec le temps le réaménagement du territoire s’effectuera et que les utilisations s’harmoniseront avec celles prévues à l’époque, comme il est souligné dans le plan d’aménagement. En outre, certaines utilisations ne figurent pas encore sur la carte de l’aménagement du territoire (c.-à-d. le tourisme commercial) mais sont visées par les politiques du plan d’aménagement. C’est à la demande de la collectivité que ces politiques ont été élaborées en consultation avec les membres en prévision de nouvelles utilisations du territoire qui pourraient être suggérées à la collectivité. On estime qu’en procédant ainsi, les décideurs l’appui dont ils ont besoin pour prendre des décisions qui correspondent aux souhaits de la collectivité.