Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

 
Preethi Anbalagan

Preethi Anbalagan


Position:Poste:

Directrice

Bio

https://www.linkedin.com/in/inessnce/


Biographie

Preethi Anbalagan, utilisant les pronoms elle, est urbaniste et organisatrice communautaire passionnée de Hamilton, en Ontario, spécialisée en politiques et aménagements urbains-ruraux. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences de la terre et de l’environnement de l’Université McMaster et achève actuellement une maîtrise en sciences à l’école de conception environnementale et de développement rural de l’Université de Guelph, où ses recherches portent sur l’urbanisme communautaire autochtone en milieux urbains et ruraux. Parallèlement au groupe de recherche financé par le CRSH, « Industries minérales mondiales et communautés locales », elle mène des recherches sur l’inclusion et l’équité pour les femmes autochtones, et en défend les principes, dans le cadre de projets de développement au sein des communautés tributaires des ressources naturelles. 

Dans les sphères privée et publique, elle a notamment œuvré pour les multiples instituts de recherche de McMaster, l’Institut des Nations unies pour l’eau, l’environnement et la santé, YouthfulCities et le service de la planification et du développement économique de la ville de Hamilton. Elle a aussi été conseillère auprès du canton de Centre-Wellington pour recenser les meilleures pratiques en matière d’exploitation des cultures de cannabis et auprès de la Première nation des Chippewas de la Tamise pour élaborer des stratégies d’acquisition de terres. Elle préside actuellement le comité consultatif sur l’environnement de la ville de Brampton, où elle continue à promouvoir l’engagement civique, l’activation des espaces publics de la ville et la participation de sa communauté diversifiée à la planification et à la prise de décisions municipales.

Preethi Anbalagan se passionne pour l’urbanisme et les cadres politiques alternatifs qui privilégient l’inclusion et les pratiques anticoloniales. Elle s’engage à poursuivre son action en faveur de lieux inclusifs, en plaidant pour un changement transformateur et en créant des plateformes pour que d’autres puissent faire de même. Dans ses temps libres, elle se consacre à la lecture ou au bénévolat dans son marché agricole local.